Retour à l'accueil
 
Pondichéry Solidarité > Activités > Sur le terrain

Les cérémonies de la naissance

Cérémonies de la naissance

Comme chaque événement de la vie marquant en Inde, la grossesse et la naissance d’un enfant sont l’occasion de nombreuses cérémonies…

Pour son premier enfant, la femme sera sous la responsabilité de sa famille, et plus particulièrement de sa mère. Celle-ci veillera à ce que tout se passe bien et donnera à sa fille, qui ne connaît rien encore de la grossesse, des conseils et des soins. La famille de la femme enceinte doit aussi assumer entièrement tous les frais (cérémonies, cout des soins et de l’hôpital…).

Pour les prochaines grossesses, la femme sera désormais capable de se débrouiller toute seule, et ce sera sa belle-famille et son mari qui devront couvrir tous les frais occasionnes.

Première grossesse

• Après 5 mois de grossesse Première cérémonie Elle se déroule avec quelques voisins et la famille, chez les parents de la future maman. La mère doit acheter à sa fille 5 pickles différents, ainsi que des fleurs, des fruits et quelques gâteaux.

• Après 7 mois de grossesse Deuxième cérémonie Avec les voisins et la famille, chez les parents de la future maman. La mère doit cette foi acheter 7 pickles différents (ainsi que fleurs, fruits et gâteaux). Elle achète également de nombreux bracelets en fer. Chaque femme membre de la famille et de la belle-famille en met 2 au poignets de la future maman.

• Apres 9 mois de grossesse Grande cérémonie Avec toute la famille, les amis et les gens du village. En général elle se déroule dans une salle spécialement reservée pour ces occasions. Le mari est en charge de réserver la salle et de fournir le repas aux invités. La mère doit acheter 9 types de pickles différents, ainsi que du riz cuisiné de neuf façons. Elle doit également offrir un (ou des) sari et des bracelets en or pour sa fille, et un costume pour son beau-fils.

• À partir du 9e mois, La future maman emménage avec sa mère, pour une période de 7 mois. Ainsi, celle-ci pourra prendre soin d’elle, lui cuisiner des plats équilibres, et lui transmettre ses connaissances à propos de l’éducation de l’enfant.

Naissance

Celle-ci a lieu dans un hôpital gouvernemental ou une clinique (suivant les moyens financiers des parents). La maman essaie dans un premier temps d’accoucher par ses propres moyens. En dernier recours, elle peut avoir recours à une opération type césarienne, mais il lui sera alors interdit de retomber enceinte pendant 5 ans (grâce à un moyen contraceptif. Cela apparemment pour des raisons de sécurité pour elle et ses futurs enfants. L’opération est certainement mauvaise pour la santé, et peu recommandée…)

La plupart des femmes accouchent donc par voies naturelles, et sans médicaments antidouleurs. Une expérience très éprouvante d’après Sumathi !

• 9 jours après la naissance Choix du prénom Événement très important en Inde, et qui suit des règles spéciales. La grand-mère doit rendre visite à un brahmane. Celui-ci va alors lui demander le jour et l’heure de la naissance de l’enfant, et déterminera en fonction la première lettre du prénom. Les lettres restantes sont ensuite choisies par les parents. Cet événement est à nouveau l’occasion d’une petite fête chez la famille, avec quelques proches.

• 7 mois après la naissance Retour chez la belle-famille La maman, qui est maintenant capable de s’occuper correctement de son enfant, doit retourner avec son mari chez sa belle-famille. Pour son départ, les membres de sa famille offrent des bijoux en or à l’enfant.

La vie du jeune enfant est également rythmée par de nombreux rituels… Depuis sa naissance jusqu’à l’âge de 3 ans environ, les parents mettront des taches noires sur le visage de l’enfant. Ces taches doivent le protéger, en l’enlaidissant pour éloigner les démons… Dès que la taille de ses cheveux le leur permet (en général vers 3 ou 4 ans), les parents rasent l’enfant, et offrent ses cheveux au dieu auquel appartient la famille. Cette opération sera généralement renouvelée une deuxième fois, vers l’âge de 7 ou 8 ans. Vers l’âge de 7 ans, a lieu la cérémonie de perçage des oreilles. Obligatoire pour les filles, les garçons peuvent choisir d’y prendre part ou non (certains hommes portent des boucles d’oreilles). C’est l’occasion pour les parents de parer leur fille de bijoux afin de commencer à constituer la dot pour son futur mariage. Cet événement se fait “entre copines” puisque plusieurs petites filles sont percées ensemble, suivi par une fête en commun.

Petite précision : CALENDRIER

Les célébrations religieuses ne peuvent avoir lieu n’importe de quel jour. On choisira par exemple une semaine où la lune “grossit” (avant la pleine lune). Sur le calendrier, des petits symboles indiquent également aux Indiens quels jours sont favorables aux célébrations.

Chaque famille “appartient” à un dieu, et doit consulter le calendrier pour savoir quels jours aller au temple. Ainsi, chaque semaine, deux jours sont consacrés à Vishnu, deux autres à Shiva, un à Ganesh et un à son frère Murugan. Ces jours-là, des cérémonies spéciales ont lieu dans leurs temples respectifs.

Autre précision : CASTES

D’après Sumathi, il semblerait que les rituels de la naissance soient similaires quelle que soit la caste de la famille. Cependant, il est bien évident que les cérémonies sont toujours plus “grandioses” chez les familles aisées.

Rédigé par Camille, avec l’aide et grâce aux informations de Sumathi

site de Croque-errant
Site optimisé pour une résolution d'écran de 1024 x 768 et pour le navigateur Firefox
Réalisé par Franck  Suivre la vie du site SPIP Logo mootools Logo XHTML 1.0 du W3C Logo CSS 2.0 du W3C Logo RSS 2.0 Site francophone officiel de Firefox